SIGNAIRES DE l'APPEL POUR LE RETRAIT DE LA DIRECTIVE "BOLKESTEIN"
des associations réunies au sein du FSL en groupe  de travail contre la directive "Bolkestein" (Attac, AMD ...)

Action Solidarité Tiers Monde (ASTM)
Amis du Monde Diplomatique
Association Luxembourgeoise des Universitaires Catholiques (ALUC)
ATTAC Luxembourg
Centre de Pastorale en Monde du Travail (CPMT)
CID-Femmes
Déi Lenk Fraen
Demokratie a.s.b.l.
Femmes Communistes
Femmes en Détresse
Femmes Socialistes
Initiativ Liewensufank
KPL
Landesverband Fraen (FNC)
Life a.s.b.l.
MTK-IDEE
Union des femmes Luxembourgeoises
Union nationale des étudiant-e-s du Luxembourg (UNEL)

Dimmer Frank
Gaeng Catherine
Jaerling Aly, député
Jenin Marcel
Marsault Claude
Paganotti-De Bernardi Rosetta


A P P E L  POUR LE RETRAIT DE LA DIRECTIVE « BOLKESTEIN »

Portant le nom de l’ancien commissaire européen Frits Bolkestein, un projet de directive sur la libre circulation des services au  sein de l’Union européenne est en discussion. Cette directive risque d’être adoptée par les Etats membres.  Seule une  mobilisation forte de la société civile au sein de l’Union pourra bloquer cette directive porteuse de régression sociale.
La directive « Bolkestein », aurait pour conséquence que tous les services fournis au sein de l’Europe des 25 seraient  considérés comme des produits économiques ordinaires. Ainsi, des
secteurs essentiels comme la culture, l’éducation, les soins  de santé et tous les services relevant des systèmes étatiques de protection sociale pourraient être soumis aux mêmes formes de
concurrence économique que les marchandises  Une telle évolution entraînerait inéluctablement une détérioration des systèmes légaux de pension, d’aide sociale ou de  couverture des soins de santé au profit de systèmes privés. Elle signifierait également la dérégulation de nos systèmes éducatifs  et la fin programmée de la diversité culturelle.
De plus, l’application de cette directive aurait pour conséquence la remise en cause des droits des travailleurs,  amènerait  bas  niveaux sociaux et revenus médiocres,  bas niveaux de protection des consommateurs, bas niveaux de qualité des services, de  droit environnemental et de responsabilité commerciale. Des prestataires de services d'un pays à niveaux peu élevés - aussi des  prestataires qui y transfèrent leur siège social -, n'auront plus à observer les instructions d'un pays à niveaux plus élevés, quand  ils y offrent leurs services. Les employés, les communes, les artisans et autres prestataires de services, sont menacés par la  course au dumping social et écologique.
Le droit du travail et le droit social sont remis en question.  Il nous  faut rejeter le projet de directive Bolkestein et refuser l’Europe du recul social et de la régression éducative qu’il nous
prépare.  Nous voulons une Europe  solidaire avec une harmonisation sociale par le haut.

C’est à cette lutte que vous convient ATTAC et les autres associations présentes le 30.11. et prêtes à signer l'appel remanié,  associations réunies au sein du FSL en groupe de travail contre la Directive « Bolkestein »

Unissons nos forces ! Signez cet appel et renvoyez-le au Forum Social Luxembourgeois
(B.P. 1285, L-1012 Luxembourg   )
faites-le connaître à d’autres.
Mobilisons-nous pour la grande manifestation pour le rejet de la directive « Bolkestein » du 14 janvier 2006 à Strasbourg.